Dimanche 9 octobre 7 09 /10 /Oct 17:57


Le premier ministre Soro Guillaume visite les travaux


Le premier ministre Soro Guillaume a effectué une visite à l’Université de Cocody, hier, pour faire l’état des lieux sur les travaux de réhabilitation du temple du savoir.


Soro Guillaume était hier matin à l’Université de Cocody pour visiter les travaux de réhabilitation et de construction de nouvelles infrastructures universitaires. Le chef du gouvernement a entamé sa tournée par le site des ex-villages Blingué 1, Blingué 2 et Wassa, situé en face de la gendarmerie de Cocody sur le boulevard de France. Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Ibrahim Cissé Bacongo, initiateur de ce vaste chantier qui conduisait la visite, avait à ses côtés les opérateurs techniques chargés de la mise en œuvre des travaux, Robert Beugré Mambé, le gouverneur du district d’Abidjan et le préfet d’Abidjan.

Cissé Bacongo a exposé au chef du gouvernement le point des travaux et surtout aussi les chantiers à venir. Il a par ailleurs réaffirmé sa détermination à étendre l’Université. L’on aperçoit les fondations de la future clôture.

De Blingué, le premier ministre et sa délégation ont effectué une balade dans l’Université avant d’aller visiter les travaux de construction de nouveaux bâtiments en face de l’UFR de pharmacie. Les opérateurs techniques ont présenté les bâtiments. Le premier comprendra 18 salles de 60 places, 5 salles de 70 places, 44 bureaux pour 2 personnes, 1 salle informatique moderne de 160 places et 9 blocs sanitaires. Le second est composé de 2 amphis de 682 places, 8 bureaux de 2 places, 10 blocs sanitaires, 1 salle de projection, 1 salle de délibération de 20 places, 1 salle des professeurs de 50 places. Avec ces nouveaux édifices, l’Université peut accueillir près de  40 000 étudiants. Et comme les cours sont dispensés par tranches horaires et en vacation, ce sont environ 120 000 étudiants qui pourront suivre les cours dans le « village universitaire ». « Vu les vacations, en moyenne 3 par jour, l’Université peut contenir 120.000 étudiants », a indiqué le ministre Bacongo. Il est à rappeler que ces deux bâtiments sont  offerts par le district d’Abidjan.

La dernière étape de la visite de Soro Guillaume l’a conduit au quai de bus de la Sotra, à l’entrée principale de l’Université. Chose remarquable à cet endroit, la guérite, qui constituait l’entrée principale s’est envolée. Dorénavant, la nouvelle entrée sera un peu plus proche du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Cocody. De vastes travaux sont en cours pour sortir de terre la nouvelle clôture.

En somme, l’Université de Cocody est en chantier. Seulement 15% de la gigantesque clôture de 191 hectares est réalisé. Les 2 nouveaux bâtiments sont en cours d’achèvement. Les autres œuvres pour faire de l’UC, un vrai « village universitaire » commenceront bientôt. Le coût de tous ces travaux est estimé à 35 milliards. Il englobe aussi bien le chantier de Cocody que  ceux de l’Université d’Abobo-Adjamé, l’ex- ESIE (Ecole Supérieure Interafricaine d’Electricité) de Bingerville et de l'Institut d'Histoire, d'Archéologie et d'Art Africain (IHAA) de Treichville. L’Etat et ses partenaires nationaux et internationaux se sont engagés à dégager les fonds pour la réalisation des travaux.

Le premier ministre a félicité Cissé Bacongo pour le travail effectué. En outre, conscient de l’attente des Ivoiriens quant au délai d’exécution des travaux, les moyens alloués et surtout la date de la prochaine année académique, Soro Guillaume s’est voulu rassurant mais réaliste. « Le plus important est de partir du bon pied. Il ne s’agit pas encore de faire du bricolage pour tomber dans le cercle vicieux. Nous voulons une Université où les étudiants recevront un enseignement de qualité avec des diplômes crédibles et certifiés. Cela nécessite beaucoup de travail, une planification et des orientations claires. Je demande donc au ministre de prendre le temps nécessaire pour faire le travail comme il le faut. Evidemment on aura perdu des mois mais, on aura gagné dans le long terme une Université viable. Il ne s’agit pas encore de tomber dans la précipitation pour sacrifier des générations qui ont des connaissances approximatives et des diplômes dévalués », a conclu le premier ministre.

 

Jean-Méa Michel

 Quotidien Réalités du vendredi 07 octobre

 Photo Momboye

DSC_0767.JPG

Par Jean-Michel Méa - Publié dans : journalisme et passion - Communauté : JOURNALISME: ma passion
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés